Charte du patient dyalisé

  • Le patient participe aux choix thérapeutiques qui le concernent.

  • Les services de l’ARPDD sont accessibles à tous.

  • L’ARPDD garantit la qualité de votre traitement, de vos soins, de votre accueil     et est attentif au soulagement de la douleur.

  • L’ARPDD s’engage à donner une information accessible et loyale.

  • Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient.

  • Un consentement spécifique est prévu notamment pour les patients participant à une recherche biomédicale et pour les actes de dépistage.

  • La personne dialysée peut quitter l’établissement si elle en manifeste la volonté, sauf exceptions prévues par la loi, après avoir été informée des risques éventuels qu’elle encourt.

  • La personne dialysée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité doit être préservée, ainsi que sa tranquillité.

  • Le respect de la vie privée est garanti à toute personne dialysée, ainsi que la confidentialité des informations personnelles médicales et sociales qui la concernent.

  • Le patient a accès aux informations contenues dans son dossier, notamment, d’ordre médical par l’intermédiaire d’un praticien qu’il choisit librement.

  • Le patient dialysé exprime ses observations sur les soins et l’accueil et dispose du droit de de mander réparation des préjudices qu’il estimerait avoir subis.