L'éducation du patient

Vous êtes le principal acteur du traitement de votre insuffisance rénale. Pour vous aider et vous accompagner, une démarche d'éducation thérapeutique est mise en place en continuité avec les centres hospitaliers : information sur les différents modes de traitement, aide au choix et éducation personnalisée à tous les aspects du traitement (technique, médicaments, diététique..), afin de privilégier la plus grande autonomie possible.

Explication des techniques

Qu'est-ce qu'une Insuffisance Rénale Chronique Terminale ou IRCT  ?patient-dialyse

Vos reins ne fonctionnent plus, ils ne sont plus capables d'éliminer l'eau et les déchets de l'organisme. Cette accumulation des déchets s'appelle le syndrome urémique. En concertation avec l'équipe médicale et paramédicale, il vous sera proposé la technique la mieux adaptée à votre état de santé et vos habitudes de vie.

Quels en sont les traitements ?

Actuellement, il n'y a pas de traitement définitif qui guérisse l'insuffisance rénale, mais il existe plusieurs options de traitement :


C'est l'utilisation d'un rein artificiel ou « dialyseur » et d'un appareil appelé « générateur de dialyse ».

Le sang est filtré à travers le dialyseur permettant de retirer l'excès d'eau et de déchets.

Le sang filtré est réinjecté au fur et à mesure dans l'organisme. Pour permettre cette technique, vous aurez besoin d'un abord vasculaire avec un bon débit sanguin. C'est pouquoi il sera nécessaire de créer une fistule lors d'une intervention chirurgicale.

En pratique, en fonction de votre pathologie, de votre autonomie et de votre mode de vie, vous serez orienté soit :

lhemodialyse
Vers une unité de dialyse médicalisée où sont présents des médecins et du personnel infirmier,

Vers une unité d'autodialyse où vous pourrez vous prendre en charge (après formation) sous la surveillance d'un(e) infirmier(e),

A domicile, où vous et une personne de votre choix prendrez totalement en charge les séances d'hémodialyse après avoir été formés dans l'unité de dialyse médicalisée.

Les séances d'hémodialyse durent en moyenne 4 heures et cela trois fois par semaine. L'ARPDD gère et assure la maintenance des unités par l'intermédiaire de son service technique. L'équipe du service pharmacie et logistique livre les produits pharmaceutiques nécessaires dans le respect de la prescription médicale. Le suivi médical est assuré par votre néphrologue de l'ARPDD et le personnel soignant.
Le péritoine, membrane fortement vascularisée tapissant la cavité abdominale et les organes qu'elle contient, est utilisé comme membrane de dialyse. Une solution de dialyse appelée dialysat est injectée dans la cavité péritonéale et permet l'élimination des déchets. Plusieurs échanges seront nécessaires au cours de la journée.dialyse-peritoneale

Pour pratiquer la Dialyse Péritonéale, vous aurez besoin d'un cathéter qui permettra l'accès au péritoine. Il sera nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale (sous anesthésie locale ou générale) pour sa mise en place.

En pratique, en fonction de votre pathologie, de votre autonomie et de votre mode de vie, deux choix sont possibles :

La Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire (DPCA) se réalise sans machine. En général 4 échanges de dialysat sont nécessaires dans la journée, les horaires pourront être adaptés à vos habitudes de vie.

La Dialyse Péritonéale Automatisée (DPA) s'effectue à l'aide d'une machine la nuit. Un appareil appelé « cycleur » se charge de gérer les échanges de dialysat dans votre cavité péritonéale. Un(e) infirmier(ère) de l'ARPDD vous formera aux différentes techniques, un proche ou un(e) infirmier(ère) libéral(e) pourra également être formé(e) afin de vous aider dans votre traitement. Continuez les activités que vous avez toujours pratiquées et appréciées. Adaptez votre traitement en fonction d'elles et non l'inverse.


Un bilan de pré-transplantation rénale vous sera proposé si vous ne présentez pas de contre-indication. Au terme de celui-ci, l'inscription sur la liste d'attente de transplantation sera possible.

La transplantation rénale est une opération chirurgicale qui consiste à greffer un rein d'une autre personne. Ce rein peut être prélevé sur un donneur vivant (greffe familiale) ou décédé (mort cérébrale).

Il sera nécessaire de prendre un traitement médicamenteux anti-rejet à vie et de voir régulièrement votre néphrologue. Il peut y avoir un certain délai d'attente pour trouver un greffon compatible.